Français

Pier Renzo Ponzo est né à Cuneo le 8 Août 1960.

A l’âge de 10 ans, il commence à jouer de la clarinette dans la fanfare de la ville de Carrù, située entre les Alpes et les Langhe, dans le Piémont, où il réside toujours.

Diplômé en clarinette en 1980, il est actif en tant qu’interprète, compositeur et auteur des arrangements, inventeur sonore, musicien, acteur sérieux et comique.
Multi-instrumentiste éclectique, conciliant divers instruments et styles musicaux : clarinettes, saxophones, flûtes à bec, percussions, instruments de musiques etniques, instruments électroniques, instruments inventés et la voix, il embrasse tous les domaines de la musique, du jazz d’avant-garde à la musique classique, de la musique pop à la musique contemporaine, du rock à la musique ethnique et traditionnelle, du funky à la chanson d’auteur.

De 1983 à 2006, il a passé vingt-trois ans aux côtés de Carlo Actis Dato, dans le quatuor du même nom, connu dans le monde entier et considéré par la critique internationale comme le groupe le plus amusant et original du nouveau jazz italien.

Depuis 1991, il a eté collaborateur de Gianmaria Testa, pour lequel il a réalisé des arrangements et dirigé les albums Montgolfières et Autres latitudes.

Depuis 1992, en “tournée sans fin” avec le groupe de cabaret musical Trelilu.

Entre 1991 et 1996, faisant partie de l’équipe d’Emmanuel Ruffinengo, il a été le créateur de campagnes publicitaires et de jingles pour les grandes chaines de radios italiennes (105 Network, Radio Monte-Carlo) et a réalisé des arrangements pour diverses productions de la musique pop italienne.

Parmi ses nombreuses collaborations figurent : Enrico Rava, Stefano Bollani, Banda Osiris, Enzo Pietropaoli, Philippe Val, Atipico Trio, Actis Furioso, Mitteleuropa Orchestra di Andrea Centazzo, Nexus Orchestra, Gianluigi Trovesi, Riccardo Tesi, Pino Minafra, Elena Roggero, Caesar Stroscio, Emanuel Binet, David Lewis, Philippe Garcia et nombreux autres musiciens, acteurs, mimes, peintres et écrivains.

Soliste avec Sound catcher, et auteur de plusieurs groupes, y compris :
Electrifié Duo, avec Federico Marchesano.
Loop Killers, trio avec Federico Marchesano et Eríc Groleau.
Piero Ponzo & Colleagues, avec Roberto Taufic, Filippo Gambetta, Federico Marchesano, Gilson Silveira, Riccardo Serra.
Black sun & other paintings, trio avec Simona Colonna et Marco Vacchetti.

Il a à son actif plus de cinquante enregistrements discographiques, et de nombreuses compositions de tout genre : musique de chambre, électro-acoustique, pour fanfare, danse, théâtre et vidéo, pour l’enseignement et des spectacles, des chansons d’auteur et des chansons pop.

Il a été invité à de prestigieux festivals, clubs, émissions radio et de la télévision en Italie, France, Suisse, Autriche, Allemagne, Belgique, Luxembourg, Pays-Bas, Finlande, Suède, Lituanie, Slovénie, Serbie, Grèce, Espagne, Martinique, Canada, Maroc, Tunisie, Ethiopie, Japon, Australie, Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud, États-Unis.

Il a joué à Addis-Abeba, Athènes, Belgrade, Berlin, Berne, Bruxelles, La Haye, Helsinki, Ljubljana, Madrid, Ottawa, Paris, Rabat, Rome, Stockholm, Tokyo, Tunis, Vienne, Vilnius, Wellington,
et à Aix-en-Provence, Amiens, Amsterdam, Angers, Anvers, Aoste, Asti, Auckland, Avignon, Barcelone, Bari, Bâle, Bergame, Besançon, Blois, Bologne, Bolzano, Bonn, Bourges, Bordeaux, Brême, Brescia, Brest, Brugge, Cagliari, Cape Town, Casablanca, Chicago, Clermont -Ferrand, Cologne, Cuneo, Darmstadt, Dortmund, Dresde, Durban, Düsseldorf, Edmonton, Ferrare, Florence, Francfort, Fribourg, Fukui, Gênes, Gent, Gibellina, Genève, Graz, Grenoble, Groningen, Hambourg, Hanovre, Heidelberg, Innsbruck, Jena, Karlsruhe, Kaunas, Lamentin, Le Mans, Liège, Leipzig, Los Angeles, Luxembourg, Luzerne, Lyon, Mantoue, Marseille, Melbourne, Metz, Milan, Modène, Montpellier, Montréal, Munich, Mulhouse, Munster, Nagoya, Nantes, Naples, Neuchâtel, Nevers, New York, Nîmes, Nuremberg, Noto, Novara, Novi Sad, Orléans, Oulu, Palerme, Parme, Patras, Perpignan, Pérouse, Pise, Potsdam, Québec -Ville, Rennes, Regensburg, Rotterdam, Rouen, Salzbourg, Santander, Sassari, Savona, Sydney, Syracuse, Séville, Stuttgart, Strasbourg, Tabarka, Taranto, Turin, Tortona, Toronto, Toulouse, Tours, Trento, Turku, Utrecht, Valence, Venise, Vérone, Vicenza, Wuppertal, Yokohama, Zurich, Zwolle, et dans des dizaines d’autres villes, grandes et petites.

Il a été le directeur artistique du festival Suoni Virtuosi dal Mondo (Sons Virtuoses du Monde), organisé par New Creative Energy, et il a fondé, avec Chiara Gallo, la maison d’édition Music for People.

Spectacles :
Guarda che Luna (Regardez la Lune), 2001-2009, en collaboration avec Enrico Rava, Banda Osiris, Gianmaria Testa, Stefano Bollani, Enzo Pietropaoli, dirigé par Giorgio Gallione.

L’isola sconosciuta (L’île inconnue), 2001, avec Riccardo Tesi, Gianmaria Testa, Carla Signoris, Giuseppe Cederna, d’après l’histoire de José Saramago, dirigé par Giorgio Gallione.

Raccontarsuonando (Raconter-en-jouant), 2002, compositions pour tentet avec des textes de Carlo Lucarelli, Marco Lodoli, Marco Revelli, Gianni Mura, Gianmaria Testa, Marco Neirotti et Marco Vacchetti.

Rossintesta (Rossi-en-tête), 2004, avec Paolo Rossi, Gianmaria Testa, Emanuele Dell’Aquila, Enzo Pietropaoli.

La Ballata di Myster Barmoon (La Ballade de Myster Barmoon), 2005, pièce de théâtre de Giannino Balbis, avec Michele Rados et Ada Prucca.

Black sun & other paintings (Soleil noir et autres peintures), 2006-08, avec Simona Colonna, violoncelle et flûte, et Marco Vacchetti, la narration.

Le rovine di Manhur (Les ruines de Manhur), 2007, pièce de théâtre de Giannino Balbis, avec Michele Rados, Ada Prucca et Diego Tampalini.

Oscillazioni libere (Oscillations libres), 2007, en duo avec Marlen Pizzo, improvisations et lectures de différents auteurs.

Mi sussurrò mio padre (Murmures de mon père), 2008, en duo avec Deborah Manassero, des chansons originales sur des textes de Rosa Massari.

Nulla più entra (Rien n’entre plus), 2009, avec Deborah Manassero, le chant, et Fulvia Romeo, la narration, d’après une histoire de Rosa Massari.

Pierone e il Bue (Pierone et le Boeuf), 2009, avec Banda Osiris et Ottavo Richter.

Polifonie informali (Polyphonies informelles), 2009, performances sur des sculptures en fer d’Enzo Mastrangelo.

Traduction: Gabriela Kukurugyova

  

Arrow
Arrow
PlayPause
ArrowArrow
Slider

Commenti chiusi